Une question qui revient pas mal ces temps-ci alors qu'on profite des vacances et du beau temps pour voir les copains et la famille. Et qui se pose aussi sur ma messagerie depuis ce blog ;) .

Il est donc temps de faire un petit point:

BURN-OUT !

 

Tout d'abord, je vais beaucoup mieux ! Globalement la fatigue est derrière moi, l'énergie semble revenue pour de bon et même s'il reste du travail à faire pour rééquilibrer la manière dont je gère mon quotidien, je me sens apte à reprendre le boulot. Enfin presque... Parce que quand même reprendre face à une classe d'une trentaine d'élèves -de CM2 très probablement malgré mon changement d'école- je ne suis pas vraiment sûre de tenir très longtemps. Vous avez noté le "semble revenue" : et oui, j'ai encore des journées de récup' régulièrement et je ne suis pas non plus hyperactive vu que les enfants sont en vacances donc en mode "on n'a pas d'horaires, on fait comme on veut"...

 

Alors quoi ? Tu reprends ou pas ? Ben oui... et non... lol!

 

Ma reprise se fera a priori fin octobre (soit début novembre compte-tenu des vacances de Toussaint) si j'ai l'accord du Comité Médical donc pas de rentrée pour moi... Je vais en profiter pour me remettre dans le rythme avec les enfants et pas mal d'activités prévues en septembre.

A vrai dire, je ne pensais pas reprendre si tôt : j'ai toujours une grosse appréhension face à l'énergie à développer pour bosser en école et j'ai beaucoup évolué pendant mon arrêt par rapport au travail dans l'éducation nationale en tant que professeur des écoles...

 

MAIS...

 

J'ai postulé en juin pour un poste d'enseignant animateur TICE et j'ai eu la très grande joie d'être retenue pour occuper ce poste à la fin de mon arrêt ! Je vais donc reprendre sur de nouvelles fonctions dans une petite équipe de 6 enseignants et là, je suis plus que prête pour m'y mettre !!! Même si je ne doute pas que ce ne sera pas forcément de tout repos, mon énergie ne sera pas "mangée" par un groupe-classe et ça me rassure pour pouvoir reprendre le rythme du travail sans conséquence pour ma santé.

 

Voilà donc pour les dernières nouvelles qui me font reprendre le chemin de ce blog... que je ne suis pas sûre de continuer à alimenter d'ailleurs... On verra bien...

 

Pour ce qui est des derniers mois, j'ai repris lentement le dessus, sans me mettre la pression, acceptant enfin que le temps était nécessaire pour me reconstruire. J'ai appris à mieux me connaitre et à accepter de respecter les signaux d'alerte que mon corps envoie quand il faut ralentir ou m'arrêter.

J'ai beaucoup changé intérieurement, et extérieurement, et mon entourage a dû s'adapter pour que chacun ait une place et que cette place ne déborde pas sur la mienne... On trouve doucement un équilibre mais je ne laisse plus mon temps diminuer comme peau de chagrin au prétexte que mes enfants ou mon mari ou ma maison ont besoin de moi. Il y a beaucoup de choses qui peuvent attendre ou ne pas être faites...  Parce qu'un burn-out ne concerne pas que la personne malade. Mais tout son entourage proche... qui l'apprend à ses dépens... et qui peut être plus réticent à changer ses habitudes... Mais par la force des choses, il doit s'adapter... Y'a encore du boulot mais on y arrive !

J'ai aussi appris pourquoi je ne vais pas faire ce métier encore très longtemps. J'ai appris que j'avais des compétences pour faire autre chose. J'ai surtout appris à me faire confiance pour changer les choses pour qu'elles soient comme je le souhaite et pas comme d'autres voudraient qu'elles soient.

J'ai donc commencé à préparer l'après "prof des écoles". Et même l'après "EATICE". Et je vais continuer tout au long des deux années qui viennent.

Parce qu'il est temps de tourner la page.

 

Sur ces petites news, je vous souhaite de bonnes vacances à toutes et tous !

Profitez bien : encore quatre semaines !!!