Aujourd'hui, j'avais envie de faire le point sur les arrêts maladie : suite à un burn-out, on est la plupart du temps en arrêt maladie.

burnout_blog

Et quelques semaines ça peut suffire... surtout si au terme de ce congé de maladie ordinaire (CMO), on change de poste ! Si ce n'est pas le cas, attention à la nouvelle plongée. Mais dans tous les cas, un suivi psychologique est fortement recommandé pour vous aider à modifier votre rapport au travail et à mieux vivre les contraintes et les contradictions qui sont le quotidien des enseignants qui veulent "tout bien faire". Au bout de 18mois, je ne suis pas encore sûre de bien maîtriser le concept...

 

Dans beaucoup de cas, un congé plus long s'avère nécessaire. En particulier si le burn-out s'est traduit par une phase dépressive qui va nécessiter une reconstruction plus importante de la victime. On pense alors beaucoup au financement de ce congé ! Parce qu'évidemment qui dit sans travail, pense sans argent...

monnaie

Voici donc comment se déroule la suite des événements dans le meilleur des cas :

  • suite à un CMO de 3 mois, vous passez à mi-traitement (attention : mi-traitement de votre traitement au moment du congé... qui pour ma part était de 75% du temps plein puisque je m'étais mise à temps partiel en espérant compenser les difficultés déjà présentes l'année précédente) ... qui peut être compensé par votre mutuelle, à hauteur de 77% pour la MGEN (si vous êtes adhérent depuis plus d'un an...) : dossier à demander et à compléter avec l'arrêté de passage à mi-traitement. Vous aurez donc nécessairement quelques semaines, voire mois, avant de voir ce complément sur votre compte bancaire.

noyade

  • A ce stade, vous allez recevoir des services administratifs un récapitulatif de vos droits et l'information que vous pouvez faire une demande de Congé Longue Maladie qui permettra de conserver votre salaire à taux plein pour une année complète, à partir du premier jour de l'arrêt (CMO). Pour avoir accès à ce CLM, il faut pouvoir justifier d'une pathologie reconnue : il faut savoir que le burn-out n'est pas (encore) admissible. La dépression oui, au titre des maladies mentales (attention, dans certaines académies, le CLM paraît systématiquement refusé pour ce motif !). Je suis donc passée en CLM : cela implique de passer devant un médecin expert qui statuera au Comité Médical sur le bien-fondé de la demande. Très franchement, c'est une des épreuves les plus difficiles parce que, au mieux, on est dans un état stable mais encore au fond du trou et il faut à nouveau revenir sur les étapes de la descente aux enfers, ce qui a tendance à nous renvoyer vers la noyade...

 

  • Une fois passé ce cap, le temps paraît plus facile à gérer : moins de demandes administratives, on peut enfin s'occuper de soi.

sauna

  • On revient dans la paperasse à peine six mois plus tard... En effet, au bout d'un an de CLM, l'administration va vous proposer de demander un Congé Longue Durée ou de passer à mi-traitement. Le choix n'est pas toujours simple car le passage en CLD implique de perdre son poste et donc de devoir postuler au mouvement de l'année scolaire suivante. Mais dans le cadre d'un burn-out, à mon avis, c'est tout à fait bénéfique de savoir qu'on ne va pas retourner travailler dans les conditions qui nous ont vu couler... Ce CLD est à renouveler tous les 3 à 6 mois et peut se prolonger jusqu'à 3 ans à plein traitement, puis encore 2 ans à mi-traitement. Chaque renouvellement implique d'en faire la demande justifiée puis de passer devant un médecin expert pour avoir l'avis (favorable) du Comité Médical.

Dans mon cas, le CLD était indispensable. Mais il se termine bientôt puisque je vais beaucoup mieux, que j'ai obtenu un nouveau poste, hors classe, au mouvement de juin dernier et que j'ai donc fait ma demande de reprise à l'issue de mon actuel congé. Si ce n'est que... j'attends toujours la convocation pour aller voir l'expert...

 

Pour conclure : le congé maladie de longue durée peut s'avérer être un vrai parcours du combattant... Quand ça ne l'est plus, vous êtes prêt à repartir au boulot !

musique

 

Voilà pour le petit topo administratif sur les congés longs... Si vous avez des questions (ou des remarques ^^), n'hésitez pas !

(la prochaine fois, on parle reconversion....)